Mission de l'Immaculée, Saint Maximilien Kolbe, Prophète de la civilisation et de l'amour

Création Imprimerir Modernementions legales

Saint Maximilien Kolbe

 

 

La  médaille miraculeuse

 
« Marie gardait toutes ces choses fidèlement et les méditait en son cœur (Lc 2,19.51). » Lorsque le mot « cœur » est utilisé dans la Bible, il ne s’agit pas seulement d’exprimer des sentiments comme nous le concevons aujourd’hui ; le cœur dans la Bible est aussi le lieu de la mémoire, de l’intelligence, de la volonté. Ainsi, étant disciple de son propre Fils, Marie a dilaté son cœur pour mieux répondre à la volonté de Dieu et être habité du même amour jusqu’à s’associer à la volonté de son Fils de donner sa vie sur la Croix par amour pour nous. À la suite de son Fils, son Cœur Immaculé veut que chaque homme (ses nouveaux fils) accepte le salut donné par son Fils : son Cœur est habité par la même volonté que le Cœur de son Fils, c’est le message qu’elle a livré à sainte Catherine Labouré à la rue du Bac à Paris. Son Immaculée Conception exprime son adhésion active à la volonté de Dieu. S’abandonner à sa volonté, c’est s’abandonner en toute confiance à la volonté de Dieu, en d’autre termes se consacrer au Christ à travers l’Immaculée.
Emblème de cette participation de Marie à l’œuvre de rédemption de son Fils, la médaille miraculeuse de la rue du Bac a été utilisée par Maximilien Kolbe comme projectile pour obtenir la conversion des cœurs à Marie. En effet Maximilien a pris au sérieux la promesse de l’Immaculée d’obtenir la conversion de nombreuse personnes grâce à cette médaille. Il a d’ailleurs célébré sa première messe dans l’église où Alphonse Ratisbonne, jeune juif athée, s’est converti grâce à elle.

Voici l'histoire  de la conversion d'Alphonse Ratisbonne
C'est le 27 novembre 1830, dans la Chapelle de la rue du Bac, à Paris que Marie se manifesta à sœur Catherine Labourée, et lui demanda :'Faites gravez une médaille sur ce modèle. Les personnes qui la porteront avec confiance recevront de grandes grâces.
Sur l'envers de la Médaille, Marie se tient debout, les mains ouvertes et accueillantes : elle est secourable aux petits, aux faibles, à tous ceux qui la prient. C'est ce que signifient les rayons lumineux qui partent de ses mains. Et la prière qui entoure la Vierge : 'Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous', nous dit son identité profonde : elle est l'Immaculée Conception. (C'est d'ailleurs suite à cette apparition que le Pape Pie IX proclamera le dogme de l'Immaculée Conception le 8 décembre 1854. La Vierge Marie viendra elle-même confirmer le dogme le 25 mars 1858 à Lourdes en disant à Bernadette : Je suis l'Immaculée Conception')
Au revers de la médaille entre douze étoiles (les douze apôtres sur laquelle l’Église est fondée) la lettre M surmontée de la croix, dit combien Marie est liée aux mystère de la Passion de la Croix de son Fils.
Les deux cœurs : celui de Jésus et celui de Marie disent la force de l'Amour qui va jusqu'au don total.
Maximilien Kolbe en fera l'emblème de son mouvement d'évangélisation 'la Mission de l'Immaculée' et son projectile pour la conversion des pécheurs.

Maximilien Kolbe a pris au sérieux la promesse faite à sainte Catherine Labouré par la Vierge Marie d'obtenir la conversion des pécheurs grâce à la médaille miraculeuse.
Il nous invite à réciter chaque jour cette prière :
'Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous et pour tous ceux qui n'ont pas recours à vous en particulier pour les ennemis de l’Église et tous ceux qui vous sont recommandés.'